Handball: zoom sur le championnat français

By Dominique No comments

Démarrée les 4 et 5 septembre,  la LIDL Starligue, premier niveau du championnat français de handball, suit son cours et va connaître son épilogue en Mai 2020.  Cette 68ème édition comme à l’accoutumée,  va regrouper 14 clubs professionnels. Parmi ces clubs, les favoris devront confirmer leurs statuts, les outsiders qui ont dû cravacher pour sauver leur saison l’année dernière tenteront de faire mieux tandis que les promus essayeront de bouleverser la hiérarchie et de se faire une place dans l’élite du handball français.

Les têtes d’affiche

Paris: débordant d’ambition

Depuis la création d’un championnat de handball en France, certains clubs font office de favoris et jouent  presque à chaque saison les premiers rôles dans l’élite du handball français. On peut déjà citer le Paris Saint Germain handball et le Montpellier Handball. En effet, le club de la capitale française, tenant du titre maintient toujours ses objectifs. Le PSG tentera vaille que vaille de conserver son titre et aura encore une fois, à cœur de réussir un coup en coupe d’Europe.

Pour l’atteinte des objectifs, le club du Président Nasser Al-Khelaïfi s’est véritablement renforcé après le départ de certains de ses cadres. Ainsi, Vincent Gérard, Guðjón Valur Sigurðsson, Kamil Syprzak et Mathieu Grébille ont rejoint le club durant le mercato.

Montpellier, un cador inconstestable

Montpellier, club le plus titré de la LIDL Starligue et dauphin la saison dernière a presque les mêmes ambitions que son leader, le PSG. Il essayera de titiller le club de la capitale pour décrocher le titre national qu’il n’a plus gagné depuis 2012. 4 recrues ont remplacés les sept départs. Il s’agit de Kevin Bonnefoi, Yannis Lenne, Hugo Descat, Gilberto Duarte.

Les troubles fêtes

Si le PSG et Montpellier ne visent que le sacre final, des clubs de la LIDL Starligue se donnent le luxe de jouer les seconds rôles. L’objectif de ces clubs, c’est d’embêter les favoris ou de tout faire pour se maintenir afin de s’assurer une  longue vie dans l’élite. Si au cours de la saison, certains sentent le coup plausible, ils saisissent et jouent à fond afin de créer la sensation. Cette saison 2019-2020, les clubs tels que le Handball Club de Nantes, Dunkerque HGL, USAM Nîmes Gard, Pays d’Aix UC, Istres Provence HB, Fenix Toulouse, US Ivry, pour ce citer qu’eux, vont jouer le rôle d’outsiders, même si chacun d’eux a ses propres ambitions.

Les promus

C’ Chartres Métropole HB : de retour dans l’élite

Pour le compte de cette nouvelle saison 2019-2020, C’ Chartres Métropole HB  et Créteil sont les eux promus de la LIDL Starligue. Quatre ans après avoir connu sa première saison, C’ Chartres Métropole HB retrouve l’élite pour une seconde fois. Rester en LIDL Starligue lors de la saison 2020-2021, c’est l’objectif principal du club de Steeve Baron. Huit joueurs dont  Kim Sonne-Hansen, Dan Emil Racotea et Vanja Ilic ont rejoint le club. Majoritairement remanié Chartres présente un nouvel effectif pour un nouveau championnat qui n’a rien à voir avec la Proligue qu’il avait remporté.

 Créteil : la lumière 10 ans après

Une décennie après sa descente en division inférieure, Créteil fait son grand retour. Ceci a été possible grâce à sa place en finale lors du précédent exercice en Proligue. Actuellement en LIDL Starligue, le club présidé par Eric Poignant doit avant tout penser à se maintenir avant d’espérer retrouver son niveau des années antérieures. Ceci ne sera pas aisée parmi les clubs qui forment le Top. Créteil et le C’ Chartres Métropole HB   devront essayer de grappiller des points bonus face aux favoris au fil des journées s’ils veulent survivre dans l’élite du handball français.